Une Académie en ligne saoudienne a donné hier soir un cours sur ce thème provocateur : "La femme est-elle un être humain ?". Les internautes ont très vite réagi à cet intitulé, condamnant une énième insulte contre les femmes dans le royaume wahhabite.

Respectez la femme. Sachez que le prophète a dit "Soyez gentils envers les femmes". Pourquoi donc les mépriser ainsi ?

Est-ce que la femme est un être humain ? Regarde-toi espèce de Saoudien wahhabite. Tu comprendras que c’est toi l’animal.

Face au tollé, l'intervenant en question, Fahd al-Ahmadi, s’est défendu dans un communiqué, affirmant que le sujet de son cours avait été mal compris.

Il ne posait pas sérieusement la question de l’humanité des femmes, mais cherchait à provoquer un débat. Selon lui, la conférence en ligne avait au contraire pour but de dénoncer les humiliations que subissent les femmes dans son pays. Il explique que l’islam respecte et donne de la valeur aux femmes, contrairement aux sociétés occidentales qui les sexualisent. "Les femmes sont la belle moitié de l’homme et de notre société", indique-t-il dans son message.
 
Fahd al-Ahmadi ajoute que cette question a d’ailleurs déjà été posée dans une émission de télévision l’an dernier et lors d’une conférence dans une autre Académie, sans que cela ne semble poser problème.

Selon notre Observateur en Arabie Saoudite, le discours de cette académie est superficiel et ne touche pas aux vrais problèmes concernant les droits de la femme.
Fahd al-Ahmadi prétend vouloir expliquer aux nouvelles générations que les femmes sont des "anges".

Personnellement, je ne crois pas à son message. Il parle de la condition de la femme sans jamais évoquer les vrais sujets sensibles ici, comme les violences dont elles sont victimes, le droit de conduire, la polygamie ou encore le droit de divorcer.

Je ne suis pas sûr ces quelques heures de cours pourront changer les mentalités en Arabie saoudite. Par ailleurs, je crois que ces pseudos académies en ligne cherchent surtout à gagner de l’argent.