Un habitant de Molenbeek, en Belgique, a eu la stupeur de découvrir son visage en première page de deux journaux belges lundi soir.  Il y est présenté comme l'un des kamikazes des attentats de Paris, Brahim Abdeslam. Sauf que cet homme s’appelle Brahim Ouanda, et qu’il n’a rien à voir avec les attentats.

Brahim Ouanda, 28 ans, joueur de football, a cru a une mauvaise blague, explique une connaissance. Et pourtant, c’est bien sa photo qui est à la une des journaux belges "DH" et "Het Laatste Nieuws" comme le révèle le site belge AlohaNews.

Choqué, Brahim Ouanda a publié une vidéo sur Facebook pour révéler la bourde. Il explique avoir porté plainte. L'un de ses proches a expliqué à France 24 ne pas vouloir s’exprimer sur l’incident et que "la santé psychologique de la famille était le plus important". Brahim Ouanda a livré quant à lui quelques mots à la RTBF expliquant que la photo avait été prise "quand [il avait]14 ans, [lorsqu'il jouait] au club de Molenbeek City".

PARTAGER: Voilà encore une fois ..on tape au hasard dans la jeunesse..l’identité d'un jeune du quartier usurpé par les médias .Un SCANDALE... mais nous saluons l accueil des policiers qui ont essayer de faire le nécessaire malgré un accueil virulent. On lâchera pas. bienvenue dans le monde de la stigmatisation au 1080

Posté par Tchen Brahim sur lundi 16 novembre 2015

Contacté par France 24, la rédaction du journal "DH" a confirmé être à l’origine de l’erreur sans donner plus de précision. Une réunion était en cours dans la matinée, et le rédacteur en chef responsable de la version papier injoignable. Le site internet DH.be a immédiatement changé son article et retiré la photo en question.

Pour l’heure, aucune photo vérifiée de Brahim Abdeslam n’a filtré dans les médias.

Salah Abdeslam, le frère, fait l'objet d'un mandat d'arrêt international. Le dernier des trois frères, Mohamed Abdeslam, a quant à lui été brièvement interpellé puis relâché sans la moindre inculpation.

Article écrit en collaboration avec
Alexandre Capron

Alexandre Capron , Journaliste francophone