La station de métro Stadion a été décorée par les artistes Enno Hallek et Åke Pallarp en1973. Photo de Fredrik Gustafsson.

Prendre le métro constitue rarement une expérience captivante. À l’exception de celui de Stockholm. Dans la capitale suédoise, le métro – appelé "Tunnelbana" – est une véritable œuvre d’art. Peintures, sculptures, gravures, mosaïques… Sur 100 stations, plus de 90 ont été décorées par des artistes, contribuant à transformer cet espace en un gigantesque musée, long de 110 km environ. Un record.

La station de métro Vreten a été décorée par l’artiste Takashi Naraha. Photo de Fredrik Gustafsson.

Le métro existe depuis 1950 à Stockholm. À l’époque, une campagne visant à promouvoir l’art dans cet espace souterrain est lancée par deux artistes suédoises, Vera Nilsson et Siri Derkert, qui deviennent les premières à investir les lieux en 1957. Depuis cette date, plus de 150 artistes ont participé à l’élaboration de cette œuvre d’art particulière. Seule contrainte ? Leur travail doit pouvoir être lavé facilement, en cas de dégradations, et résister au poids des années.

Station de métro Tekniska Hogskolan. Photo de Fredrik Gustafsson.

Selon la Storstockholms Lokaltrafik (SL), la société gérant le "Tunnelbana", prendre le métro devient "quelque chose de plus qu’un simple voyage entre deux endroits". Selon elle, l’art contribue à rendre les lieux plus beaux, mais également à "donner à chaque station sa propre identité, aidant les voyageurs à mieux s’orienter dans le métro" et à "réduire le vandalisme".
 
Station de métro Rådhuset. Photo de Fredrik Gustafsson.

Station de métro Huvudsta. Photo de Fredrik Gustafsson.

Station de métro Rissne. Photo de Fredrik Gustafsson.

Station de métro Universitetet. Photo de Fredrik Gustafsson.