Passé maître dans l’art d’utiliser les réseaux sociaux dans sa communication, l’organisation de l’État islamique (EI) a publié mardi une nouvelle vidéo, qui montre une colonne de prisonniers, des soldats du régime syrien, marchant en sous-vêtements dans le désert syrien.

Sur les images, les détenus défilent en rangs serrés sous l’œil amusé et les rires moqueurs de leurs bourreaux, ces derniers imitant parfois les cris que les bergers arabes émettent quand ils guident leur bétail. Une vidéo de propagande qui vise à humilier les soldats de l'armée régulière et une énième provocation de la part du groupe terroriste. D'après un combattant de l'EI contacté par France 24, ces hommes ont ensuite été éxécutés.

ATTENTION, IMAGES CHOQUANTES


Les soldats du régime syrien faits prisonniers par l'organisation de l'État islamique défilent dans le désert en sous-vêtements. Vidéo postée sur YouTube.

La séquence a été tournée dans les environs de la base aérienne de Tabqa, qui constituait la dernière place forte du régime de Bachar al-Assad dans la province septentrionale de Raqqa, en Syrie, avant que les jihadistes de l’EI n'en prennent le contrôle dimanche, à l’issue de violents combats.

Avec la prise de l’aéroport militaire de Tabqa, Raqqa devient la première province syrienne à être entièrement contrôlée par les hommes de l’EI - seuls quelques villages sont toujours entre les mains des Kurdes - selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Les soldats du régime syrien descendant des camionnettes de l'organisation de l'État islamique. Photo publiée sur Twitter par un jihadiste de l'État islamique.

L’OSDH a fait état de 541 morts, dont 170 soldats tués pour la seule journée de dimanche, depuis le lancement de l’assaut des jihadistes contre l’aéroport, le 19 août. L'organisation de l'État islamique aurait, elle, perdu 346 combattants en six jours d’affrontements.

Outre Raqqa, l’EI contrôle une grande partie des provinces d’Alep (nord) et de Deir Ezzor (est) ainsi que de certaines zones de Hassaka (nord-est).

Les soldats du régime syrien entament leur marche dans le désert sous les ordres de l'organisation de l'État islamique. Photo publiée sur Twitter par un jihadiste de l'État islamique.