Mossoul, la deuxième ville d'Irak, est tombée mardi 10 juin aux mains des djihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL), poussant près de 500 000 personnes à fuir. Parmi eux, notre Observateur Ali Abass, qui s'est réfugié à Erbil. Il a enregistré un témoignage vidéo à l'aide de son téléphone portable, où il raconte son périple et le chaos à son arrivée dans la ville kurde.
 
Dans cette première vidéo envoyée à FRANCE 24, Ali Abass, étudiant à Mossoul, explique dans quelles conditions il a fui.
 
 
Dans cette seconde vidéo, il revient sur son arrivée à Erbil, à 90 kilomètres à l'est de Mossoul, ou de nombreuses familles étaient bloquées à l'entrée de la ville. Notre Observateur explique qu'on l'a laissé pénétrer dans la ville parce qu'il a un enfant en bas âge.

"Il y avait beaucoup de militaires en civil qui avaient fui Mossoul"
 
 
 
Formé en 2007, le groupe djihadiste EIIL affiche comme objectif de prendre le contrôle de la partie sunnite de l'Irak pour en faire un califat "islamiquement pur" au cœur du monde arabe. Les djihadistes avaient lancé l'assaut à Mossul le 6 juin, mais depuis plusieurs semaines ils multipliaient déjà les attentats suicides contre des villes sunnites du nord de l'Irak.
 
 
 
 
terrorisme /  Irak /  crise