Observateurs
 
Une photo de membres de la police religieuse saoudienne qui interpellent des femmes faisant de la balançoire : il n’en fallait pas davantage pour enflammer les réseaux sociaux.
 
L'image a commencé à circuler sur Twitter lundi 13 janvier. D’abord postée par des twittos arabophones, elle a été largement rediffusée depuis par des internautes étrangers. Ce cliché a par ailleurs été mis en ligne par des sites d’information, en Arabie saoudite ainsi qu’aux Émirats arabes unis. Ces articles confirment que l'incident a bien eu lieu, sans toutefois préciser ni le lieu ni la date.
 
 
Sur ce tweet, une jeune femme réagit : "C’est foutu les filles, un peu plus et on se fait chasser du pays !"
 
 
"Au diable l’interdiction de conduire. En Arabie saoudite, les femmes n’ont même pas le droit de faire de la balançoire !" explique cette internaute. Obtenir l’autorisation de conduire est actuellement un des principaux combats des femmes saoudiennes.
 
Susie, une Américaine basée à Jeddah s’indigne elle aussi sur son blog :
 
Ces gens ne réalisent donc pas qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond quand une femme ne peut pas faire un activité aussi innocente que de la balançoire en plein jour sans se faire harceler par des hommes ? […] Elles profitent juste d’une météo raisonnable dans un pays où elles sont tellement habillées qu’elles doivent passer tout leur temps à l’intérieur à cause de la chaleur. Ces femmes ne tentent personne. Elles veulent juste un peu s’amuser.