Observateurs
Un feu d'artifice tiré par les supporters algériens devant l'hotel des joueurs du Burkina Faso. Capture d'écran de la vidéo ci-dessous.
 
Comment faire, à la veille d’un match crucial de son équipe favorite, pour mettre les joueurs adverses dans les moins bonnes dispositions possibles ?
 
Alors que leur équipe, battue 3-2 à l’aller par le Burkina Faso, doit absolument l’emporter par un but d’écart lors du match retour ce soir, les supporters algériens n’y sont pas allés par quatre chemins : hier soir, ils étaient des centaines devant l’hôtel des joueurs du Burkina Faso, en plein cœur de Blida, au sud-ouest d’Alger, pour chanter, jouer de la vuvuzela ou lancer des feux d’artifices et empêcher les Burkinabè de fermer l’œil !
 
 
L’intervention du douzième homme algérien a peut-être donné des idées aux Suédois, dont l'équipe nationale joue également un match déterminant ce soir face au Portugal. Très tôt ce matin, la radio suédoise "Rix FM" a envoyé un chanteur et d'énormes basses devant le lieu où résident actuellement les joueurs portugais pour un réveil en fanfare !