Une vidéo reçue par FRANCE 24 montre un immeuble de six étages qui s’effondre dans la commune de Ngaliema, à Kinshasa. En seulement quelques secondes, ce bâtiment est réduit à néant, faisant une dizaine de blessés. La faute à l’avidité de son propriétaire, selon notre Observateur.
 
Pendant quelques secondes, la situation est plutôt confuse. Des passants qui crient devant un imposant immeuble en construction, des pierres qui s’écrasent au sol… Puis un pan de mur entier finit par céder. L’instant d’après, c’est tout le bâtiment qui s’écroule comme un château de cartes dans un énorme nuage de poussière.
 
 
Ce genre d’accidents est assez rare à Kinshasa. Le dernier date d’il y a deux ans. Une chance, car d’après notre Observateur, les procédures de construction sont fréquemment contournées par les propriétaires et il existerait donc bien d’autres immeubles branlants dans la capitale congolaise.

"Beaucoup de propriétaires ne respectent pas les procédures de construction, par souci d’économie"

 
Jacques est ingénieur en bâtiment et en travaux publics à Kinshasa.
 
 
Je n’ai pas travaillé sur ce chantier, mais on m’a expliqué ce qui s’était passé. Le problème de cet immeuble venait de sa structure qui était conçue pour supporter un rez-de-chaussée et deux niveaux. Mais le propriétaire a décidé de l’élever à six étages en se passant de l’expertise d’un ingénieur et en travaillant directement avec les maçons [contacté par France 24, le ministère de la Santé publique a confirmé l’information, NDLR]. Il existe une marge de sécurité qui permet d’ajouter un étage supplémentaire si le propriétaire le demande. Mais pas quatre !
 
Il existe une loi qui réglemente la construction. On ne peut pas bâtir sans l’autorisation d’un service de l’État qui assure le suivi et vérifie que les normes de construction sont bien respectées.
 
Mais beaucoup de propriétaires construisent sans respecter les procédures de construction, par souci d’économie. Ils font appel à des gens qui ont été formés à la décoration d’intérieur et qui se disent architectes ou ingénieurs, mais qui n’ont pas les compétences requises. Ce sont des gens qui pensent avoir de l’expérience. Parce qu’ils ont assisté une fois à la construction d’un bâtiment, ils se disent : "Ok, j’ai vu comment on faisait, je peux le faire".
 
 
Article écrit avec la collaboration de François-Damien Bourgery (@FDBourgery), journaliste à FRANCE 24.