Observateurs
 
Une vidéo, filmée vendredi 5 juillet à Alexandrie en Égypte, montre des adolescents frappés puis jetés du haut d’un toit, en marge d’affrontements entre pro et anti-Morsi. L’un des jeunes a succombé à ses blessures. FRANCE 24 a pu parler au père de la victime.
 
Il existe deux vidéos de l’incident, toutes deux filmées vendredi par des voisins. On y voit plusieurs adolescents réfugiés sur le toit d’un immeuble et entourés par des assaillants. Deux jeunes sont jetés du toit du réservoir d’eau sur lequel ils se tiennent. Ceux-là survivront à leurs blessures. Un troisième est jeté à terre à 4’05. Il est ensuite violemment frappé. La vidéo coupe avant que ses agresseurs le fassent tomber du haut de l’immeuble de cinq étages.
 
Vendredi dernier, la ville d’Alexandrie a connu des affrontements violents entre pro et anti-Morsi, qui ont fait au moins 12 morts.
 
Un voisin filme la scène de l'agression.

“Hamada est juste sorti au bout de la rue voir ce qu'il se passait ”

Mohamed Badr est le père de Hamada Badr, l’adolescent tué le 5 juillet. Il a parlé à l’un des rescapés de cette attaque.
 
Nous habitons l’avenue d’Al-Moushir, près de là où se déroulent la plupart des manifestations. Hamada est juste sorti au bout de la rue pour voir ce qu’il se passait. Il ne manifestait ni d’un côté ni de l’autre [des sites d’information présentent les adolescents comme des manifestants anti-Morsi, NDLR].
 
Je ne sais pas exactement ce qu'il s’est passé, je n’étais pas présent. Mais son camarade m’a dit que lorsque les choses ont dégénéré entre pro et anti-Morsi, Hamada et trois autres gamins ont été poursuivis par des hommes armés. Ils ont couru vers un immeuble de la rue, ont réussi à fermer le portail à clé et se sont réfugiés en haut du bâtiment, sur un réservoir d’eau.
 
Capture d'écran au début de la vidéo, lorsque quatre jeunes hommes trouvent refuge en haut d'un réservoir d'eau.
 
Je ne sais pas qui étaient les assaillants [sur Internet, l’attaque est attribuée sans preuves aux partisans des Frères musulmans, NDLR]. Je sais seulement que l’un d’eux portait une longue barbe et qu’il brandissait le drapeau salafiste [les Frères musulmans n'est pas un mouvement salafiste].  À un moment, l'un des hommes a tiré Hamada et l’a fait tomber au bas du réservoir d’eau. Alors un groupe d’hommes s’est s’acharné sur lui. Ils l’ont battu et poignardé à plusieurs reprises.
 
Capture d'écran montrant le moment ou Hamada, est jeté à terre par ses assaillants.
 
Un autre homme les a rejoints en haut du réservoir avant l’attaque, ces derniers l’auraient même aidé à monter. Je ne connais pas cet homme, je sais juste qu’il a ensuite été jeté du haut du réservoir d’eau, avec l’un des camarades de mon fils.
 
L'un des adolescents est poussé du haut du réservoir d'eau.
 
Mais tous les deux ont survécu. Le jeune rescapé à qui j’ai parlé m’a dit qu’il avait vu l’homme portant le drapeau salafiste jeter mon fils par-dessus le parapet du toit.
 
Dans la vidéo, l'un des hommes porte un drapeau salafiste.
 
Hamada n’est pas mort sur le coup. Il est décédé trois heures plus tard à l’hôpital. L’homme qui a jeté son corps a été arrêté, nous attendons de connaître les détails de tout ce qu'il s’est passé. Mon fils n’avait que 19 ans.
  
Une autre vidéo montre la scène d'un angle différent. À 0'37, les assaillants poussent Hamada du haut du réservoir d'eau. Dans cette vidéo, plus longue, des hommes descendent des toits et s'enfuient. Impossible en revanche de distinguer les adolescents des assaillants, à cette distance.