Observateurs
La photo a été publiée par le soldat israélien Mor Ostrovski sur son compte Instagram.
 
Après la photo du militaire français à la tête de mort au Mali, c’est l'image d’un sniper visant un enfant postée par un soldat israélien sur Instagram qui crée la polémique.
 
Le cliché, publié le 25 janvier, est passé inaperçu avant que le blogueur palestinien Ali Abunimah ne révèle son existence. Selon lui, les minarets et l’architecture des maisons en arrière plan laissent supposer que l’enfant est Palestinien.
 
Mor Ostrovski, soldat de 20 ans, appartient à une unité de tireur d’élite israélienne basée en Cisjordanie. Il s’est défendu en prétendant qu’il avait récupéré la photo sur Internet, mais l’image originale n’a pour l’heure pas été identifiée. Une enquête a été ouverte par l’armée d’Israël.
 
Le soldat avait publié plusieurs photos de lui avec ses armes sur son compte Instagram. Son compte a été fermé samedi 16 février.
 
Internet a déjà été le lieu de nombreux dérapages de la part de soldats israéliens. Notamment, en 2010, l’affaire Eden Abergil, du nom de l'ex-soldate israélienne qui s'était prise en photo au milieu de prisonniers humiliés. Ou plus récemment la photo d'un militaire de 22 ans, où on le voyait lécher un couteau ensanglanté, avec en commentaire "le sang des arabes est si goûteux".