Capture d'écran de la vidéo publiée sur Youtube par usiaoboh.
 
Olivier Desbarres, expatrié français et trader à Singapour, a sûrement dû penser que son accès de colère matinal ne lui aurait pas valu de problèmes… mais c’était compter sans la présence d’un téléphone portable qui a immortalisé la scène.
 
Le Français s’est emporté contre les ouvriers d’un chantier adjacent à son lieu d’habitation, leur reprochant de commencer à faire du bruit trop tôt et à déranger sa vie de famille un week-end.
 
La vidéo enregistrée le samedi 20 octobre aux alentours de 8h45 heure locale près de Wimborne Road a fait le tour du Web après avoir été révélée par un site de journalisme citoyen singapourien, Stomp.com. Problème : Olivier Desbarres n’est pas un inconnu et occupe un poste à responsabilité, puisqu’il est en charge de la stratégie et des échanges extérieurs avec l’Asie Pacifique pour la banque Barclays.
 
Traduction des propos d'Olivier Desbarres ci-dessous.
 
Je vais vous poursuivre en justice, je vais brûler vos p***** de maisons ! Vous n’avez aucun respect ! Vous savez quoi ? Vous êtes des p***** d’animaux, des p***** d’animaux chinois ! […] J’ai une vie moi ! J’ai une famille ! Vous ruinez notre vie de famille, alors je vais ruiner votre p***** de vie aussi. Je peux retrouver vos familles, j’ai des contacts, je suis un homme plein de ressources ! J’oublierai jamais ce que vous avez fait ! Vous entendez ? Vous parlez tous anglais ! Tu parles anglais, toi aussi, et toi aussi !
 
[En voyant que quelqu’un le filme avec son téléphone portable] T’es en train de filmer ? ça va, tranquille ? Pose ce p***** de téléphone, sinon je vais venir te chercher, te le prendre et te le foutre dans le c**.
 
Selon des témoins, Olivier Desbarres aurait même lancé des pierres et serait revenu avec des clubs de golf et des barres de fer pour menacer les ouvriers s’ils n’arrêtaient pas de faire du bruit.
 
Barclays a licencié l’expatrié le 29 octobre après avoir eu connaissance de son comportement. Le Français avait rejoint la banque anglo-saxone en août 2011.