Observateurs
Un membre de l'organisation "Discover Islam" interpellant une cliente dans un centre commercial de Londres. 
 
En marge des violentes manifestations suscitées dans le monde par la vidéo "Innocence of muslims", une organisation londonienne a décidé de réagir autrement à cette polémique : elle distribue gratuitement des corans en anglais aux non-musulmans pour lutter contre les préjugés sur l’islam.
 
Les photos partagées sur les réseaux dénotent avec les manifestations de violence qui ont eut lieu ces derniers jours : on y voit de jeunes musulmans, proposant des exemplaires gratuits du Coran aux clients d’un centre commercial de Londres.
 
Cette distribution gratuite est une initiative de "Discover Islam" (Découvrez l’Islam), une association dont le but est d’aider les non-musulmans du Royaume-Uni à une meilleure compréhension de l’Islam. L’association œuvre principalement dans les établissements d’enseignement (écoles, lycées, universités) et les librairies où elle propose des lectures et des expositions visant à proposer une image positive de la religion musulmane.

"Notre but n’est pas de convertir les gens mais juste de leur dire : lisez par vous-même"

Naif Sheikh est membre volontaire de l’association "Discover Islam". 
 
Nous avons commencé cette opération à la mi-août, soit peu de temps après la diffusion de la vidéo "Innocence of muslims" sur Internet et bien avant le déclenchement de toute cette polémique. Nous avons distribué des dizaines de milliers de livres, qu’il s’agisse d’exemplaires du Coran ou d’ouvrages sur la vie du Prophète et sur les préceptes de l’islam, tous en anglais.
 
Ces opérations sont organisées à Londres et sa banlieue, ainsi qu’à Cambridge et dans d’autres villes du Royaume-Uni, jusqu’en Irlande. Nous distribuons ces livres dans les lieux publics comme les centres commerciaux, les librairies. Nous ne sommes pas dans une logique de prosélytisme, notre but n’est pas de convertir les gens mais juste de leur dire : au lieu d’écouter tout ce qui se dit sur cette religion, lisez par vous-même. Notre démarche est donc pédagogique. Cela rend l’échange avec les passants facile et agréable. Ces derniers sont d’ailleurs très réceptifs, ils refusent rarement les livres que nous leur présentons.
 
"Se taire aurait signifié que l’on cautionne ce qui est véhiculé par ce film, aussi ridicule soit-il"
 
En incitant les non-musulmans à lire des ouvrages sur l’islam, nous espérons que certaines idées reçues, partagées par certains et qui ont malheureusement été colportées par cette vidéo, soient remises en question. Je pense par exemple à l’hostilité que l’on attribue aux musulmans à l’encontre des autres religions monothéistes alors que notre religion s’inscrit dans la continuité d’un même message divin : les musulmans croient à tous les prophètes. Jésus, Moïse, par exemple, sont des prophètes au même titre que Mahomet et sont de fait respectés par les musulmans [dans la vidéo, on montre des musulmans tuer des chrétiens au nom de l’islam, NDLR]. Par ailleurs, toujours dans la vidéo, on montre Mahomet comme un homme qui convoite les femmes et même les petites filles [il est dit notamment qu’il a épousé 61 femmes, NDLR]. Or, il suffit de lire sa biographie pour savoir que cela n’est pas vrai [selon le texte, il aurait épousé 15 femmes, NDLR] et que même son mariage avec la jeune Aicha [dernière épouse du Prophète mariée à 9 ans] n’a été consommé que quelques années plus tard.
 
Je ne pense pas que la majorité des non-musulmans occidentaux aient une image négative ou erronée de l’islam mais il était important de réagir et de défendre notre religion car se taire aurait signifié que l’on cautionne ce qui est véhiculé par ce film, aussi ridicule soit-il.
 
Nous faisons aussi un travail de sensibilisation auprès de la communauté musulmane en Grande-Bretagne. Je comprends que les musulmans soient choqués et blessés par ce film, mais la réaction qu’on a vue ces derniers jours est insensée. D’abord, le meurtre et la violence sont prohibés par l’islam. Un musulman ne peut donc pas user de la force tout en prétendant défendre sa religion. Et puis, si je crie, vous n’allez pas m’écouter. C’est pour cela qu’on organise des conférences au siège de notre association et dans quelques mosquées de Londres pour expliquer aux musulmans qu’il y a des moyens pacifiques de se faire entendre, comme cette campagne que nous menons. Et de même que nous demandons aux non-musulmans de lire la vie du Prophète, nous demandons aux musulmans de s’en inspirer pour ne pas réagir violemment et de manière disproportionnée à ce genre de provocations.
 
Préparation des exemplaires du Coran.
 
Distribution dans une rue de Londres.
 
Vidéo de promotion avec les photos de la campagne de distribution