Observateurs
 
En plein centre de Tombouctou, un couple de Maliens a reçu, mercredi, 100 coups de fouet au motif qu'il avait eu un enfant hors mariage. Il s’agirait du premier châtiment pour adultère depuis l’arrivée des islamistes radicaux d'Ansar Dine dans la Ville aux 300 saints.
Depuis hier, une photo supposée représenter la scène circule sur Internet.  Elle est présentée ci-dessous par un Twittos comme ayant été prise à Tombouctou et montrerait un homme fouetté par des islamistes d'Ansar Dine.
 
 
La même photo apparaît sur des médias en ligne, sans qu'aucune source ne soit citée, en illustration d'articles rapportant le châtiment du  jeune couple de Tombouctiens.
 
Photo postée sur le site Malijet.com
 
Pourtant, le cliché n'a pas été pris à Tombouctou hier mais en Somalie, en mars 2010, lors de la lapidation de Mohamed Abukar Ibrahim, accusé d’adultère par un groupe de rebelles islamistes.
 
Capture d'écran de l'article du Huffington Post sur la lapidation de
Mohamed Abukar Ibrahim postée le 18 mars 2010.
 
En ce qui concerne le couple de Tombouctou, il a été victime de coups de fouet et non pas de lapidation. Le même juge traditionnel qui l'a condamné à cette peine l'a marié mercredi soir après la séance de coups de fouet.