Observateurs
 
Plus d'un an après le début du mouvement de contestation en Syrie, les autorités continuent de trouver de nouveaux moyens d’isoler et de réprimer l’opposition syrienne, mais en face, les manifestants ne sont pas non plus à court d’imagination.
 

Sur ces images filmées le 27 avril à Binnish, dans le nord-ouest de la Syrie des manifestants ont formé une grande pancarte double face. Sur un côté sont décrites les raisons de la colère des manifestants "Oppression, corruption, despotisme, démolition", tandis que l'autre exprime un message d’espoir "Allons vers une société moderne, plus développée et plus sensible".