Observateurs
 
Vingt-quatre heures après la mort de Mohamed Merah, l’auteur présumé des tueries de Toulouse et de Montauban, des images "de sa mort" affluent sur le Net. L'équipe des Observateurs a décrypté trois des nombreux "fakes" (faux) postés sur les réseaux sociaux.
 
Au lendemain de la mort de Mohamed Merah, la vidéo amateur ci-dessous a fait le tour du Net. Elle est présentée par certains comme les images du  tueur présumé sautant du premier étage pour échapper aux policiers du Raid.   
 
 
La vidéo a été immédiatement signalée comme un "fake" par plusieurs internautes. Et des images de la scène originale (ci-dessous) circulent. Elle se passe à Toronto en septembre 2011. Sur les images, un homme se jette du 3e étage d’un immeuble. Il aurait été "tasé" par la police quelques secondes plus tôt. Sur les deux vidéos,  on retrouve les mêmes policiers vêtus des mêmes uniformes.
 

L'image fixe ci-dessous présentée comme la "première photo de Mohamed Merah mort" n’est autre que la photo d’une des victimes de la répression en Syrie. Elle avait été publiée par plusieurs médias en janvier 2012.
 

De faux comptes ont par ailleurs été créés sur les réseaux sociaux. Le compte YouTube au nom de "Mohamed Merah" a posté une unique vidéo d’une image fixe intitulée "Caméra de surveillance de la tuerie de Toulouse." La vidéo a été postée vers 16 h le 22 mars. Mohamed Merah est mort vers 11h30.