Observateurs
 
Le navire Costa Concordia a fait naufrage dans la nuit de vendredi à samedi après avoir percuté un rocher au large de l’île italienne de Giglio. Le bilan s’élève pour l’heure à six morts, sept disparus et une soixantaine de blessés.
 
Dimanche, la compagnie propriétaire du navire a accusé le capitaine Francesco Schettino d'avoir commis des "erreurs" dans le trajet du navire ainsi que dans la gestion de l'urgence. Le bâteau se serait ainsi approché à moins de 150 mètres du rivage pour effectuer le traditionnel "inchino", la révérence en italien, afin de saluer les habitants de l’île.
 
Des scènes de panique ont été décrites par les rescapés qui tentaient de fuir le navire, certains d’entre eux ayant dû se jeter à l’eau et nager jusqu’au rivage dans une eau glaciale.
 
Plusieurs dysfonctionnements du système de sécurité du navire ont par ailleurs été signalés, notamment le manque d’information, mais aussi de gilets de sauvetage. Certains passagers souhaitent porter plainte contre la compagnie Costa Croisières.
 
"Ce n'est qu'un problème technique"
 
Sur ces images, l’électricité a déjà été coupée dans le navire. Un membre d’équipage annonce en portugais que tout est sous contrôle et qu’il ne s’agit que d’un problème technique. La personne qui filme demande a un des employés pourquoi il porte un gilet de sauvetage alors que selon l'annonce "tout va bien".
 

 
Un "Twittos" couvre toute la catastrophe de l'intérieur.
 
Les trois images ci-dessus ont été postées sur Twitter par @Puljac qui précise qu'à partir du moment où les alarmes ont retenti, les passagers ont cédé à la panique et se sont jetés dans les escaliers. Il précise que certains bâteaux de sauvetage n'étaient pas en état de marche.
 

 Sur le bateau de sauvetage, à quelques mètres du navire naufragé.
 
 
Après avoir été secouru.
 
 
 
Les passagers dans les chaloupes dans la nuit de vendredi à samedi. Via le site : Il Secolo.
 

Images accélérées du naufrage vue du rivage de l''île de Giglio.
Postées sur YouTube par Timelapsestudio. Images : www.giglionews.it.