La violence arrive à Alep, poumon économique de la Syrie

 
Deux bâtiments des services de sécurité ont été touchés par des attentats à la bombe ce vendredi à Alep, la deuxième ville de Syrie, faisant au moins 25 victimes civiles et militaires. L’un de nos Observateurs sur place s’inquiète de l’arrivée des violences dans sa ville, jusque là épargnée par les combats.
 
Le bâtiment de la sûreté militaire touché par l'attentat (image : Google map).
 
La télévision syrienne rapporte que "deux explosions terroristes" ont touché un bâtiment de la sûreté militaire et un autre immeuble des forces de sécurité. Ces attentats interviennent alors que l'armée régulière mène, depuis six jours, une vaste offensive à Homs, dans le sud du pays.

Photos amateur publiées sur Twitter par @MouhanadSYR.
 
 
 
 
Contributeurs

"Si l’Armée syrienne libre est derrière ces attentats, je condamnerai fermement ces méthodes"

Baker Sodkii, écrivain et activiste, vit à Alep.

Alep est relativement calme car c’est une ville commerçante où il y a peu de chômage. Les gens ici sont moins contestataires [un autre de nos Observateurs nous a expliqué qu’Alep est une grande ville - deux millions d’habitants - où la contestation est plus difficile à lancer. Il ajoute qu’une classe de riches commerçants s’y est constituée depuis une dizaine d’années, grâce au soutien de la famille Assad].
 
Mais depuis deux mois, de plus en plus de monde s’indigne de ce qu’il se passe dans le pays. Aujourd’hui d’ailleurs, de grandes manifestations étaient prévues à Alep en soutien aux habitants de Homs.
 
Le bâtiment de la sûreté militaire visé ce matin est un site extrêmement bien gardé, un oiseau ne pourrait pas y entrer. C’est un lieu où l’on détient et torture les opposants à Bachar al-Assad. On dit que la deuxième explosion a touché un centre de la police, mais il y a beaucoup de confusion à ce sujet."
 
 Images d'Alep après l'attentat contre le bâtiment de la sécurité militaire (vidéo : AleppoRevolution11 sur YouTube)
 
 
Cet article a été écrit avec la collaboration de Maha Ben Abdeladhim, journaliste à FRANCE 24.
 
 
 
 

Commentaires

Attentat X-Files a Aleppo

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=eNJYFYwVdCc
Regardez bien la video et les analyse de cette vide .... Ce manque de sang, ce manque de corps sur les image ... Propagande du régime pure et simple



Fermer