Observateurs
 
Les habitants de Homs ont constaté que des tranchées avaient été creusées autour de la ville par l’armée syrienne. Nos Observateurs craignent qu’il s’agisse d’une manœuvre visant à empêcher les activistes de sortir de la ville.
 
Vidéo publiée sur Youtube
 
Voilà près de deux semaines que des tranchées et des buttes de sable sont visibles le long de routes situées à la périphérie de Homs. D’après nos Observateurs, il y en aurait sur 5 à 10 kilomètres à l’ouest et au sud de la ville. Ces tranchées traverseraient notamment le quartier de Bab Amer, foyer de la révolte, puis continueraient vers Kafr Aya, une ville de banlieue. Il y en aurait jusqu’à l’autoroute qui relie Homs à Damas, la capitale.
 
Plusieurs de nos Observateurs sur place pensent que ces excavations servent à empêcher les activistes de quitter la ville à travers champs. Mais ce n’est qu’une hypothèse. Si vous avez plus d’informations concernant ces tranchées creusées à Homs, envoyez-nous un mail à observers@france24.com. 
 
Homs a été surnommée la "capitale de la Révolution" syrienne car c’est dans cette ville que se concentre l’essentiel de la répression, ces dernières semaines.