Observateurs
 
Le 20 octobre, Mouammar Kadhafi a été retrouvé dans un tunnel situé dans une zone industrielle de Syrte, sa ville natale. Quelques heures plus tard, son corps sans vie était déposé dans une villa de Misrata. Voici le récit en images amateurs d’un moment qui marquera à jamais l’histoire de la Libye. 
 
 
ATTENTION CES IMAGES PEUVENT CHOQUER
 
 
 
Mouammar Kadhafi vient d’être capturé par les combattants du Conseil national de transition (CNT) dans le tunnel où il se cachait, dans une zone industrielle de Syrte. Selon le commentaire qui accompagne la vidéo, il aurait dit à cet instant aux rebelles : "Vous n’avez pas le droit".  
 
 
Blessé et couvert de sang, Mouammar Kadhafi, agonisant, passe de main en main alors que les combattants de l’ex-rébellion exultent.
 
 
Sur ces images, Kadhafi, toujours vivant, est hissé sur le capot d’un des pick-up qui semble appartenir aux combattants de l’ex-rébellion.
 
 
Le corps sans vie de Kadhafi. Le lieu où a été tourné cette vidéo reste indéterminé.
 
 
Scène de liesse autour du cadavre de Kadhafi. Le lieu de ces images n’est pas défini mais il pourrait très probablement s’agir de Misrata, ville où le corps de l'ancien dirigeant libyen a été transféré après sa capture.

 
Des combattants brandissent un pistolet doré qui aurait été retrouvé sur Kadhafi au moment de sa capture. À 50 sec., ils sont tous devant le tunnel où a été retrouvé l’ancien "Guide de la révolution libyenne".
 
 
Sur ces images, un membre de l’ex-rébellion, qui apparaît sur plusieurs vidéos de la capture de Kadhafi,  décrit comment les choses se sont passées. Il raconte qu’un combattant loyaliste s’est rendu à son groupe alors qu’il combattait dans une zone industrielle de Syrte. Il aurait déclaré que le fils de Kadhafi, ainsi que d’autres loyalistes, étaient cachés à l’intérieur du complexe. Plusieurs d’entre eux ont ensuite été capturés par l’ex-rébellion. Sur la vidéo, l’homme explique qu’il se trouvait alors, sans le savoir, au-dessus du tunnel où se cachait Kadhafi. Ce sont d’autres combattants qui, après s'être rendus, ont avoué où se cachait Kadhafi, ajoutant qu’il était blessé. "Je suis immédiatement allé le capturer", affirme le combattant. Il aurait trouvé sur le colonel Kadhafi deux pistolets et un téléphone satellite qu’il montre à la fin de la vidéo.