À la veille de la proclamation de l'indépendance du Sud-Soudan, prévue pour le 9 juillet, les rues de Juba, futur capitale du pays, sont en pleine effervescence.   
 
L’indépendance du Sud-Soudan survient après des décennies de conflits armés entre les régions du Nord et du Sud du Soudan. Près de cinquante années de guerre civile qui ont provoqué la mort de plus de 2 millions de personnes et d’innombrables déplacés. Rien qu’en 2011, 2 300 personnes ont perdu la vie dans des affrontements.
 
Le référendum organisé en janvier dernier sur l’indépendance du Sud-Soudan a été adopté à une écrasante majorité. Demain, Salva Kiir, le futur président du Sud-Soudan, signera officiellement la Constitution du nouvel État en présence d’Omar el-Béchir, son homologue du Nord.
 
Plusieurs points de tensions persistent pourtant, notamment autour de la zone d’Abyei, une région frontalière riche en pétrole et qui bénéficie d’un accès stratégique à l’eau.
 
Sur ces images, prises par Tim Freccia, pour l’ONG Enough Project, les habitants balaient la ville avant le jour J et une fanfare répète dans les rues de la futur capitale.
 
 
 
 
 
Photos par Tim FrecciaEnough Project.
 
Les femmes répètent l'hymne du Sud Soudan. Video publiée sur YouTube par  anke281 le 5 juillet.