Observateurs
Statue de Barack Obama enfant à Jakarta, la capitale indonésienne. Image postée sur la page du groupe Facebook "Non à la statue de Barack Obama du parc Menteng".
 
Barack Obama est aujourd'hui en Indonésie, pays où il a grandi. Une visite officielle, mais chargée d'émotion. Un ancien camarade de classe de l'actuel président américain revient sur ses quatre années passées en Asie.
 
La visite du président américain à Jakarta a été reportée à deux reprises cette année : en mars, parce qu'il bataillait pour faire adopter sa réforme du système de santé, puis en juin, lorsqu'il devait faire face à la marée noire dans le golfe du Mexique. Ces reports avaient déçu les Indonésiens. Avec l'éruption du volcan Merapi, ils ont failli être une nouvelle fois privés de la visite tant attendue. La Maison Blanche a d'ailleurs annoncé ce matin que l'éruption allait raccourcir le séjour dans le pays de Barack Obama.
 
Très populaire dans le pays, le président américain a même sa statue dans le parc Menteng.
 
La statue de deux mètres est posée sur un socle où est gravé : "Le futur appartient à ceux qui croient aux pouvoirs de leurs rêves".

"Ce n'était pas du tout une école réservée aux musulmans"

Rully Dasaad était dans la classe de Barack Obama en 1970, à Jakarta.
 
Barack Obama - Barry comme on l'appelle ici - a toujours été bon élève. Il était toujours de bonne humeur, toujours souriant. Il faisait beaucoup d'efforts pour s'adapter et se faire des amis, sans que sa différence ne soit jamais un problème. À l'époque, le chef des boy-scouts l'avait nommé leader du groupe A. J'étais aussi dans ce groupe. C'est lui qui donnait l'ordre de former et rompre les rangs. À l'école, nous parlions tous en indonésien, et il avait appris à parler notre langue. Il a passé quatre ans ici. Deux ans à l'école catholique, puis deux ans à l'école primaire avec nous.
 
Les rumeurs selon lesquelles Barry a étudié dans une 'madrasa' ne sont que des mensonges. C'est juste parce que son beau-père et son père sont musulmans. À l'époque, il n'y avait pas de petite mosquée comme celle-là [Il y a aujourd'hui une mosquée à l'intérieur de l'école, NDLR]. Cette école était une école publique normale. Il y avait des enfants chinois bouddhistes, des hindous de Bali, des chrétiens et des musulmans. Nous étions tous mélangés. Ce n'était pas une école réservée aux musulmans, pas du tout. La plupart des enfants de familles aisées et riches allaient étudier dans cette école. Les petit enfants de Suharto ont eux aussi étudié là-bas. Nous avons perdu le contact avec Barry après son départ. Et il y deux ans, soudainement, un ami m'a dit : 'J'ai vu Barry dans un magazine, il se présente à l'élection présidentielle'. J'ai répondu : 'Tu es sûr ?'. J'ai vérifié et c'était vrai. Je suis certain que Barry garde un très bon souvenir de l'Indonésie."
 

La vie indonésienne du "petit Barry"

Photo de classe de Barack Obama (entouré en jaune) à l'école Besuki Menteng de Jakarta, en 1970.
La cour de l'école Besuki Menteng 01 de Jakarta. Une petite mosquée y a été construite depuis (à droite), mais elle n'existait pas à l'époque où Barack Obama vivait en Indonésie.
Les anciens camarades de Barack Obama se sont pris en photo, le 1er mars 2008, devant leur école primaire.