La colère du Web syrien face à la maltraitance à l'école

ACTUALISATION, 24/09/10, 12h : Le ministère de l’Education a affirmé vendredi qu’il avait identifié les deux institutrices qui apparaissent sur cette vidéo et les avait mises à pied. La scène se serait déroulée dans le village d' "Essafira" dans le département d’Alep.

Une vidéo amateur montrant les sévices infligés par des maîtresses d’école à leurs élèves fait du bruit sur le Web syrien. À tel point qu'un groupe a été créé sur Facebook pour retrouver les enseignants-bourreaux et que le ministère de l’Éducation s'est lui-même saisi de l'affaire.

Sur ces images, les maîtresses d’école frappent leurs élèves sur les mains puis sur les pieds avec une régle. L’une d’entre-elles demande même à d’autres élèves de l’aider à tenir ses victimes.

Attention, ces images peuvent choquer.

Les femmes qui apparaissent dans ces vidéos n'ont pas encore été identifiées. Il n'a pas non plus été établi dans quelles écoles se déroulent ces scènes de maltraitance.

Contributeurs

"Les deux maîtresses d’école se laissent filmer parce que c’est normal pour elles"

Bassam Alkadi est le directeur de l’Observatoire des femmes syriennes, un organisme qui lutte contre la violence envers les femmes et les enfants en Syrie.

Cette vidéo montre la violence que subissent nos enfants au quotidien en Syrie. Les professeurs et les directeurs d’école ici ne croient pas à un enseignement sans violence. Bien sûr, ce qu’on voit dans cette vidéo est exceptionnel. C’est particulièrement violent. Mais au quotidien, ce sont des insultes, des tapes sur la tête, des coups de règle sur les mains, ou alors on oblige l’enfant à rester debout pendant des heures... Ces formes de violence existent dans les écoles publiques et privées. Seules quelques écoles très huppées y échappent parce qu’elles ont des enfants de notables qui payent un certain confort.

Cette violence ne choque personne. Dans la vidéo, on voit bien que les deux institutrices se laissent filmer parce que pour elles, c'est normal. Elles ne le font pas en cachette.

Les parents d’élèves ne se plaignent pas souvent non plus. Ils ont peur qu’on sanctionne leurs enfants s’ils portent plainte. Ils savent que les profs se serrent les coudes en cas de problème.

C’est pour cela, à mon avis, qu’il ne suffit pas de retrouver ces femmes et de les punir. Il est normal de les rechercher et de les identifier. Mais c’est tout le système scolaire qui doit être remis en question. Si l’État ne règle pas le problème à la racine, on n’avancera pas. Il faut notamment former le corps enseignant pour qu’il comprenne les conséquences qu’ont sur les enfants les châtiments physiques.

Le ministère de l’Éducation doit ensuite parler aux enfants de cette violence dans les écoles, peut-être même par le biais des manuels scolaires. Il faut leur faire connaître leurs droits. Ils doivent savoir que le maître est là pour les éduquer, mais qu'il n’est pas un seigneur ou un bourreau.

Ce billet a été écrit en collaboration avec Hasnae Malih, journaliste aux Observateurs de France 24.

Commentaires

Ecole terroriste

CE QUE JE VIENT DE VOIR ET QUE TOUT LE MONDE A VUE EST LE FRUIT DE IDIOLOGIE ARABE, JE M'ATTENDAIS A ETRE CHOQUE ET A VOIR DES CORPS MUTILE, MAIS CE N'ETE PAS LE CAS, EN ALGERIE COMME DANS TOUT LE MONDE ARABE, LES INSTITUTEURS FONT REGULIEREMENT CES SERVICES A LEURS ELEVES, NE AU MOINS, CE FLEAU A RECULER CES DERNIERES ANNEES, PARCE QUE LES PARENTS SONT BCP PLUS EVOLUER CONTRAIREMENT AUX NOTRES QUI NOUS BATTAIT A LEURS TOUR QUAND L’INSTITUTRICE LEURS DIT QU’EN A FAIT UNE GAFFE, MAIS A L'EPOQUE DES ANNEES 80 ET MEME 90, LES ENSEIGNANT MARTYRISE LEURS ELEVES A COUPS DE BATON SUR LES MAINS, ET SUR LES DOIGTS REGROUPE, DES GIFLES, MEME DES COUPS DE PIEDS, JE ME SOUVIENT MEME QUE NOTRE INSTITUTRICE DESHABILLE LES GARÇONS TURBULENTS POUR L'EST REDRESSE

FRANCHEMENT, AVEC TOUTE CETTE TORTURE PHYSIQUE ET MORAL, C'EST NORMAL QUE L'ENSEIGNEMENT ENGENDRE DES FUTURES TERRORISTE, DAILLEURS, C'EST L'ECOLE FONDAMENTALE QUI A ENGENDRE TOUT SE FLEAU INTEGRISTE DU 21 EM SIECLE

ET PUIS, NE PENSE PAS QUE LE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SYRIEN N'ETE PAS AU COURANT DE CES SEVICES, JE SUIS PLUS QUE SUR QU'ILS EN EUX MEME PRATIQUE CES SEVICES ENVERS DES ENFANTS QUANTS ILS EN ETE ENSEIGNANT

Entre la petite gifle ou la

Entre la petite gifle ou la fessée et ce que je viens de voir il y a peut-être un juste milieu , non ?
Et si on appliquait ces peines à tous nos délinquants venant de ces pays, Ils en penseraient quoi ? Ils crieraient au racisme etc...
Salut.

c'est toi le raciste

ILS VONT CRIE AU RACISME !, MAIS C'EST VOUS QUI ETES RACISTE, LE SEUL QUE VOUS AVEZ ACCEPTER C'EST ZIDANE, LES AUTRES SONT TOUS DES MOUTONS A VOS YEUX

Il faut arrêter de dire des

Il faut arrêter de dire des bétises défois, Zidane au moins s'est intégré à la france et a accépté notre culture, pas comme toi semble-t-il, donc si tu n'es pas content, tu rentre chez toi (dans ton pays musulmans!!!)

ECOLE EN SYRIE

Et le pire dans tout cela, c'est de faire participer une élève qui en tient un autre à cette mascarade.
On peut se faire respecter sans pour autant corriger mais à ce niveau, ce n'est plus corriger, c'est de la maltraitance.
Il y a des femmes battues mais il y a aussi des élèves battus tout comme des profs d'ailleurs, ce qui n'est pas mieux !
Et ce n'est certainement pas en tabassant des élèves que ceux-ci respecteront mieux les adultes. Au contraire, la violence engendre la violence et la peur la peur !!!

violence sur des eleves en syrie

que dire devant de tels actes , il faut traduire ces femmes en justice et les rayées definitivement de l'enseignement car ce n'est pas ce genre de femme dont a besoin l'enseignement en syrie ou ailleurs d'ailleurs,
ces femmes sont sans aucuns doutes des tortionnaires sur des enfants innocents , les parents doivent reagir et deposer plainte , si toutes fois celà est possble en syrie j'en doute fort ...!
cherchez l'erreur ....! no comment'

il ne faut pas s'étonner

il ne faut pas s'étonner s'il ya tant de violence dans ces pays!!!

violence à l'école

La violence appelle la violence c'est tout.
Je pense que Quand vous subissez ce genre de chatiment ,soit vous avez une furieuse envie de vous venger soit vous reproduisez ce que l'on vous a fait subir.

c'est tout a fait normal chez l'idiologie arabes

BRAVO, TU AS BIEN COMPRIS LES CHOSES, ET PUIS, JE VOIS DES GENS QUI DISE QU'IL FAUT ESTE CES INSTITUTRICE EN JUSTICE ALORS QUE LE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SAVAIT DEJA CE QUI SE PASSAIT DANS CES ECOLES.

LA PREUVES EST CE QUE JE DIS EST BIEN VRAIS, L'INSTETUTRICE N'A PAS CACHE SON VISAGE, PARCE QU'ELLE MEME A SUBIT CES CHATIMENTS PAR SA HEARCHI DU MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT QUAND ELLE ETE PETITE !

EN RESUME, POUR CETTE INSTETUTRICE, CES SEVICES SON PAS SELEMENT NORMAL, MAIS LEGAL LA PREUVE, ELLE C'EST MEME PAS CACHE

- Alors petite, tu veux

- Alors petite, tu veux faire quoi comme métier quand tu sera grande ?
- Heu, je ne sais pas encore. Institutrice, ou bien, docteur ou vétérinaire. Ou bien terroriste, ou tortionnaire...



Fermer