Les Ukrainiens ont une manière peu orthodoxe de soigner leurs troubles respiratoires :  ils descendent 300 mètres sous terre et s'allongent dans des mines de sel désaffectées.

Depuis des décennies, l'hôpital spécialisé dans l'allergologie de Solotyvno, à l'ouest de l'Ukraine, envoie ses patients asthmatiques dans les galeries sombres et humides des anciennes mines de sel du village, dont l'air aurait des qualités curatives et des vertus décongestionnantes.

La spéléothérapie (ou thérapie par l'air imprégné de sel) a été découverte en Pologne dans les années 50 par le physicien Feliks Boczokwski qui avait remarqué que les mineurs de sel souffraient moins de tuberculose ou de maladies respiratoires que la moyenne. Cette thérapie existe depuis en Europe de l'Est et en Europe centrale, mais reste méconnue dans le reste du monde. Cependant, les experts ne sont pas tous séduits. Selon l'allergologue britannique Caroline Moye, il existerait très peu de preuves permettant d'affirmer que cette thérapie traite efficacement l'asthme.

Chaque année, près de 5 000 patients descendent dans les tréfonds de la mine de Solotyvno, au sud-ouest de l'Ukraine. Allongés sur des lits, ils y passent une après-midi ou une nuit, puis remontent à la surface et ce pendant 24 jours d'affilés.

Une des allées de la mine de Solotyvno. Photo Kirill Kuletski.

"L’installation est surréaliste"

Kirill Kuletski est photographe d'art. Il est né à Moscou et vit actuellement à Londres. Il a fait une série de photos sur la mine de sel de Solotvyno.

J'ai décidé de travailler sur les mines de spéléothérapie pour essayer de saisir avec mes photos l'atmosphère très particulière qui y règne.

L'installation est assez surréaliste. En tant que photographe, j'étais intéressé par le visuel très étrange de l'endroit. J'ai recréé l'humeur des patients en utilisant des cadres minimalistes et en évitant de les prendre de face. Ils étaient tous calmes et détendus, ce qui contrastait avec l'insécurité de l'endroit où nous étions. L'ascenseur qui descend les patients dans la mine était complètement délabré, le système mécanique était rouillé et les câbles rongés par le sel. J'imagine que les Russes et les Ukrainiens sont habitués à ces conditions et ça ne les a pas empêchés de se sentir à l'aise. J'ai aussi vu des enfants protégés de casque et de draps imperméables, allongés dans une des ailes de la mine.

C'est aussi intéressant de voir la mixité des personnes qui vivent et travaillent à la clinique. Elle est située à la frontière de la Roumanie et les employés roumains traversent la frontière à pied tous les matins. La quasi-totalité du personnel parle trois langues : le russe, le roumain et l'ukrainien. Et il n'y a aucune tension visible entre les différentes nationalités."

Éclairage au néon dans un des couloirs de la mine. Photo by Kirill Kuletski.

Des chaises alignées devant des rails désaffectés. Photo Kirill Kuletski.

"Respirer l'air salé dissout l'excès de mucus et dégage les voies respiratoires"

Lubomir Habla dirige un centre de spéléothérapie à Bratislava en Slovaquie.

La spéléothérapie est conseillée comme traitement alternatif pour toutes sortes de troubles respiratoires. Elle ne remplace pas la médecine traditionnelle, mais c'est un très bon complément naturel.

Respirer l'air salé dissout l'excès de mucus et dégage les voies respiratoires. La spéléothérapie peut être efficace en tant que traitement préventif, mais aussi pour calmer les symptômes des maladies respiratoires. Dans ce cas, on conseille de faire au minimum cinq sessions de 45 minutes. Une personne qui souffre du rhume des foins ressentira une diminution de ses symptômes (nez bouché, respiration difficile) après deux à trois visites. Les patients qui souffrent d'asthme doivent venir sur une plus longue période - bien que l'asthme ne puisse jamais être soignée à 100 %, ils commenceront à sentir une amélioration au bout de quelques mois, s'ils viennent régulièrement.

Par ailleurs, le sodium, le potassium et le magnésium contenus dans le sel améliorent la pression artérielle, le rythme cardiaque et la circulation du sang et le calcium renforce le système immunitaire."

Photos postées sur le site du centre de spéléothérapie de Bratislava.