Outre les 500 000 fans de football attendus pour la Coupe du monde 2010, on estime que 40 000 travailleuses du sexe se déplaceront en Afrique du Sud. Des prostituées se déplacent du monde entier pour l’événement, dont une majorité d’Europe de l’Est et du Zimbabwe. Toutes espèrent trouver du travail pendant cet événement sportif majeur, qui se tient du 11 juin au 11 juillet. L’afflux de personnes fait craindre une propagation du virus du sida aux professionnels de la santé, car les préservatifs pourraient venir à manquer. Certaines prostituées seront toutefois bien loin des ruelles sordides et des hôtels de passe. Pour elles, la Coupe du monde est une opportunité de gagner plus d’argent et d’élargie leur réseau de clients. L’une d’entre elles, qui partira de Washington, nous explique ce qu’elle attend des quatre semaines de tournoi.

 

"Je peux gagner trois fois plus qu’en temps normal en Afrique du Sud"

Heidi (le prénom a été modifié) travaille pour un service de rencontres haut de gamme à Washington. Elle espère travailler en Afrique du Sud pendant toute la durée de la Coupe du monde.

J’arrive à Rustenburg le 10 juin, deux jours avant le match qui oppose l’Angleterre aux Etats-Unis. J’y accompagne un de mes clients (un Anglais qui travaille aux Etats-Unis). Je voyage seule, mais il a proposé de me payer le déplacement. Quand j’arriverai, je resterai avec lui.

C’est un autre client qui a pris en charge mon voyage retour. Après Angleterre-Etats-Unis, je le rejoindrai à Pietersburg [Polokwane] pour le match France-Mexique le 17 juin.

"Je me suis renseignée sur les joueurs et les équipes pour pouvoir en discuter avec eux"

Je n’ai jamais eu peur de voyager avec mes clients, car j’ai toujours été traitée avec un grand respect et même de l’affection. J’ai même créé un vrai lien avec certains d’entre eux, bien qu’ils soient mariés. Ils me voient comme un accessoire qui va avec leur mode de vie extravagant.

J’irai aux matches pour supporter les équipes de mes clients et je les suivrai aux fêtes ensuite. Nous nous mettons d’accord sur mes prestations à l’avance, et je peux donc me préparer. Je me suis renseignée sur les joueurs et les équipes pour pouvoir en discuter avec eux. Montrer que je m’y connais et que je m’intéresse finira par payer.

Je vais gagner trois fois plus d’argent qu’en temps normal, et ça me donnera aussi la possibilité de rencontrer des clients potentiels.