Observateurs

Posté par James Angrave sur Flickr.

A Shanghai, il n'est pas rare de croiser des gens en pyjama dans les rues. Une décontraction vestimentaire qui irrite la municipalité, qui accueillera bientôt l'exposition universelle. La mairie a donc lancé une campagne dont le slogan est : "Soyez civilisés pour l'expo, ne portez pas de pyjamas à l'extérieur".

Shanghai attend 70 millions de visiteurs entre mai et octobre à l'occasion de la plus grande exposition du monde sur les sciences, l'économie et les technologies. La ville se prépare depuis huit ans à cet événement.

Lorsque le président Hu Jintao s'est rendu à Shanghai en janvier, il avait appelé les habitants à "faire de leur mieux pour aider à la préparation de l'expo et faire de Shanghai une cité modèle pour l'événement". Faisait-il référence aux coutumes vestimentaires des habitants de la deuxième ville de Chine ?

Un homme approche avec une pancarte “non aux pyjamas”. La personne en pyjama lui répond « ça ne te regarde pas, c’est mon droit ». Dessin posté ici.

“S’il ne s’agit pas d’une occasion spéciale, s’habiller en pyjama n’est pas un problème"

Xiaodong Du est étudiant à Shanghai.

C'est un phénomène ancien à Shanghai. Dans les années 60, le pyjama était considéré comme un vêtement prestigieux par deux catégories de gens. Pour les gens riches, c'était un moyen de montrer qu'ils avaient une vie facile. Et pour les artistes, par exemple les danseurs, c'était juste une tenue à la mode. Jusque dans les années 70, on voyait des pyjamas partout dans la ville.

Il y a d'autres explications à ce phénomène. Dans les villes chinoises, les gens ont peu d'espace pour vivre et il n'y a donc pas de frontière claire entre le privé et le public. La plupart des Shanghaiens se disent que si vous êtes près de chez vous, et qu'il ne s'agit pas d'une occasion spéciale, s'habiller en pyjama n'est pas un problème. Je comprends que cela puisse paraître étonnant pour des étrangers. D'ailleurs dans les bureaux, ou les usines, cette tenue n'est pas autorisée non plus. Et dans mon univers à moi, parmi les étudiant, cela n'arrive jamais. Nous faisons très attention à notre look.

La polémique autour du pyjama ne date pas de l'exposition universelle. En 2006 déjà, l'Institut pour le développement social de l'Académie de Shanghai avait sorti un rapport dans lequel il plaçait les 'sorties en pyjama' comme pratique "non civilisée".

Le “phénomène pyjama”