Des carpes dans une baignoire en Slovaquie.  Postée par Sean et Anne Edison-Albright sur Flickr.            

Jusqu'où iriez-vous pour être certain que votre dîner de Noël est frais ?  En Pologne, en Slovaquie et en République tchèque, où l'on mange de la carpe à Noël, la tradition veut que vous gardiez le poisson dans votre baignoire avant qu'il passe à la casserole.

La semaine qui précède Noël, les rues de Prague, de Bratislava et de Cracovie se remplissent de petits stands devant lesquels sont disposés des bacs en plastique grouillant de carpes vivantes. Une fois le poisson sélectionné, vous pouvez demander au vendeur de le tuer, ou bien l'emmener avec vous dans un sac en plastique rempli d'eau.  Toutes les carpes finiront sur les tables du réveillon. Badigeonnées de farine et d'œufs, elles sont frites et servies avec une salade de pommes de terre.

Les risques de la pisciculture maison

 

Le chat essaye d'attraper les carpes de Noël, en Pologne. Posté par Michael Lackowksi sur YouTube.

"Un tiers des clients repartait avec le poisson vivant"

Rudolf Krentík travaille comme fabricant de systèmes optiques à Prague. Durant quatre ans, alors qu'il était étudiant, il a vendu des carpes pendant les vacances de Noël.

Manger des carpes, c'est une habitude héritée du temps où les carpes étaient à un prix abordable pour tout le monde. Il y a beaucoup d'étangs en République tchèque, donc même en temps de crise, ce n'était pas compliqué d'en attraper une soi-même. Et aujourd'hui, c'est devenu une tradition de Noël.

La plupart des gens font tuer la carpe à l'endroit où ils l'achètent, car faire ça chez soi, c'est salissant. Mais quand je travaillais au stand, un tiers des clients repartait avec le poisson vivant. On travaillait beaucoup pendant cette semaine. Je vendais des carpes jusqu'à minuit. La dernière année, on a réussi à vendre neuf tonnes de carpes! Etant donné qu'elles pèsent entre 2,5 et 3 kilos, ça fait environ 3 000 poissons.

Il existe une célèbre superstition au sujet des carpes : on met plusieurs écailles sous nos assiettes et une dans notre portefeuille. C'est censé nous apporter du bonheur pour l'année à venir. 

Mais les carpes ne finissent pas toujours sur la table. Il arrive que des familles laissent le poisson nager dans la baignoire pour les enfants et qu'ensuite elles le relâchent dans un étang."

La queue pour les carpes à Carcovie, en Pologne. Posté par Sanne Aabjerg Kristiansen sur Flickr.

Le marché aux carpes de Prague, en République tchèque. Posté par Simon Neale sur Flickr.

Carpe frite et salade de pommes de terre. Posté par  Igor Nikolov sur Flickr.

Les carpes les moins chanceuses atterrissent dans un bassin de douche à Pulstuck, en Pologne. Postée par  Joanna Dzilinska sur Flick.