L'un de nos Observateurs à Dakar nous fait parvenir d'impressionnantes photos des inondations qui touchent sa ville. Il dénonce l'inaction des autorités sénégalaises.

Des inondations inhabituellement intenses touchent l'Afrique de l'Ouest depuis juin. Les pays touchés sont le Burkina Faso, le Niger, le Ghana, la Guinée, le Sénégal et le Bénin. Si vous êtes dans l'un de ces pays, inscrivez-vous sur le site et faites-nous parvenir vos photos.

Serigne Diagne travaille pour un portail web à Dakar. Il est membre de l'atelier des médias de RFI et Observateur de FRANCE 24.

Je prends des photos des inondations depuis une dizaine de jours. Je n'ai jamais vu ça. Beaucoup de gens vivent dans l'eau. La journée, ils restent chez des amis dont la maison a été épargnée, et le soir, ils dorment sur leur toit. La situation est grave. Je suis allé à la maternité de Yeumbeul. J'y ai vu une femme patauger dans l'eau avec un nouveau-né dans les bras. Ça m'a choqué. Et puis partout les enfants jouent dans une eau verdâtre, où les eaux de pluies sont mélangées à celles des caniveaux. Je suis persuadé que cela va poser des problèmes de santé publique.

Les autorités ont annoncé le lancement d'un plan Orsec. Mais ce ne sont que des paroles. Je suis sur le terrain depuis deux semaines. J'ai parcouru six quartiers de la banlieue de Dakar et je n'ai vu que sept motopompes et deux pompiers. Le gouvernement ne semble s'être occupé que des endroits visibles, par exemple des routes où passent les officiels et les journalistes. Mais il n'y a pas grand-chose de fait pour la population."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Appel au président

Le jeune homme explique en wolof que sa famille a dû quitter cette maison à cause des inondations. Lui continue de dormir sur le toit. Il affirme que depuis la construction de l'autoroute, juste à côté, les eaux du marécage voisin arrivent jusqu'à son domicile en cas de crue. Il lance pour finir un appel à l'aide au président du Sénégal.