Observateurs
Photo: Meir Partush postée sur Flickr par Maxnathans

 

Mardi, les Israéliens se rendront aux urnes afin d'élire leur prochain Premier ministre. Alors que la campagne électorale bat son plein, nous avons demandé à un habitant de Tel-Aviv, à un ancien membre d'un kibboutz, à un Arabe israélien, à un colon de droite, à un militant du parti écologiste ce qu'ils pensent de la situation en Israël.

 

Lisa Goldman, blogueuse et journaliste, habite à Tel-Aviv. Elle préfère ne pas révéler pour qui elle va voter.

 

Quelle est, à votre avis, le problème le plus important à aborder après cette élection, et quel parti serait le plus à même d’y remédier ?

Je pense que ça doit être le conflit, le retrait de tous les territoires occupés et les négociations avec toutes les parties, dont le Fatah et le Hamas. Je ne crois pas qu’il existe un seul parti capable de prendre en main le conflit actuellement.

 

Est-ce que la situation économique d’Israël influencera votre vote ?

Non. Je ne crois pas qu’un seul leader politique sache comment gérer la crise économique qui s'annonce. Pour s’occuper de l’économie, il faut beaucoup de temps, et le conflit accapare toute notre attention.

 

Pensez-vous que l’offensive sur Gaza a amélioré ou aggravé la sécurité en Israël ? Vous sentez-vous physiquement menacée là où vous vivez ?

Non, je ne me sens pas physiquement menacée où je vis. Mais je crois que l’offensive sur Gaza pourrait avoir des effets à long terme sur la sécurité en Israël parce que la popularité du Hamas a augmenté dans les rues du monde arabe. Il est difficile pour les leaders arabes modérés de tendre la main à Israël.

 

Les médias du monde entier se sont focalisés sur le conflit israélo-palestinien. Que voudriez-vous que les étrangers sachent sur Israël ?

La société israélienne est beaucoup plus diversifiée que ce qu'en disent les médias. Par exemple, la blogosphère en hébreu est plus intellectuelle et plus nuancée que la blogosphère en anglais. Beaucoup d’articles et de reportages en hébreu ne sont jamais traduits.

 

Choisissez la photo qui, pour vous, représente le plus les législatives israéliennes, ou celle qui vous a le plus touchée durant la campagne.

Image: Adi Ginat

La caricature représentant le candidat d’extrême droite Avigdor Liebermann mimant John Travolta dans Saturday Night Fever alors qu’une bombe explose sur Gaza en arrière-plan.