ACTUALISATION (6 novembre 2008 - 10h): La proposition 8 a été voté. 52 % des californians ont soutenu le retour à l'interdiction du mariage gay. Un milliers de militants pour les droits des homosexuels ont manifesté dans les rues de Los Angeles mercredi soir.  

En Californie, des spots de campagne pro-famille utilisent un rapport parlementaire sur la politique familiale rédigé par Valérie Pécresse. L'objectif : défendre un amendement qui annulerait le droit au mariage des couples homosexuels.

Le jour de l'élection présidentielle, les Californiens doivent aussi se prononcer par référendum sur une douzaine de questions. Parmi celles-ci, ils doivent choisir de maintenir ou non le mariage gay en Californie, un droit acquis depuis un jugement de la Cour suprême de l'État prononcé le 15 mai dernier.

Cet amendement, baptisé "Proposition Eight", se propose de revenir à la définition du mariage comme l'union entre deux personnes de sexes différents. Les associations de défense des droits des homosexuels dénoncent une régression dramatique si le oui venait à l'emporter.

Près de 70 millions de dollars ont été déboursés par les deux camps pour faire pencher l'opinion publique. Parmi les spots qui envahissent le Net, des vidéos de l'association "protect marriage" font référence à un rapport français rédigé par Valérie Pécresse [actuelle ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche] en 2006 qui concluait que la majorité gouvernementale s'opposait à l'homoparentalité. Il n'en fallait pas plus pour que les partisans de la "prop 8" trouvent dans le rapport les arguments d'un non catégorique au mariage gay et élève la France au rang d'exemple à suivre en matière de politique pro-famille.

Selon nos observateurs, cette lecture simpliste et orientée du rapport ne représente pas la position française en termes de droits des homosexuels.

Vidéo "Protect Marriage".

"Une large majorité de la population est favorable au mariage homosexuel."

Alain Piriou est porte parole du LGBT, il écrit ce blog.

Le rapport Pécresse avait été demandé par Jean-Louis Debré après le coup d'éclat du mariage homosexuel de Bègles [un couple homosexuel avait été marié par Noël Mamère, le maire de Bègles en 2004, et depuis, l'union a été annulée]. Il a été rédigé en 2005 puis présenté au Parlement en janvier 2006. Le rapport lui-même est tout à fait correct. Il reconnaît que la famille a évolué, que les familles recomposées sont de plus en plus nombreuses, et qu'il existe dorénavant divers modèles familiaux. Et il ne dit en aucune manière que les couples homosexuels pourraient poser un problème pour élever des enfants.

Le rapport, donc, est objectif. Mais ce sont les conclusions qui en ont été tirées qui sont conservatrices. Par exemple, elles réaffirment qu'il n'est pas possible d'adopter hors mariage. Une aberration que même Jean-Pierre Raffarin, qui n'est pas vraiment un libéral, avait dénoncée.

Que les Américains conservateurs reprennent ce rapport me fait rire. Ce sont les mêmes qui vouaient les Français aux gémonies au moment du déclenchement de la guerre en Irak. Du coup, ils nous prennent en exemple. Il faudrait leur rappeler qu'en France, une large majorité de la population est favorable au mariage homosexuel. C'est sur l'adoption qu'ils sont plus réticents, même si le dernier sondage à ce sujet semble montrer qu'une courte majorité des Français a maintenant accepté ce principe."

Communiqué de presse de la LGBT sur la mission "Famille et droits des enfants"

"Les Californiens ne sont pas stupides"

Ellix est Californien. Il vit à Paris où il étudie l'architecture.

Ca fait longtemps que l'on parle de ça aux Etats-Unis, de cette difficulté à séparer l'Etat et la religion. Et à l'inverse de ce que cette vidéo semble dire, la France fait ça très bien. En France, ils ont compris que se marier est un droit constitutionnel. Et après avoir vécu ici, je réalise que les Américains n'ont pas le même respect envers les autres que les Européens.

J'ai regardé les sondages aujourd'hui et j'ai été très étonné que les résultats soient si serrés. La Californie est censée être l'État le plus progressiste. C'est aussi ma maison, et bien que je ne compte pas me marier maintenant, je ne veux pas que l'on m'enlève ce droit. Et si je tombais amoureux ? J'en serais désespéré. Si tout le monde peut se marier, pourquoi pas moi ? Si le référendum était accepté, j'aurais vraiment honte, et ce serait une grosse déception pour l'ensemble du pays. C'est une façon de sacrifier tout ceux qui n'ont pas les mêmes vues religieuses."

"[Cette campagne] est soutenue financièrement par des Églises"

Meredith Fenton travaille pour une association qui milite pour les enfants de couples homosexuels COLAGE (Children of Lesbians & Gays Everywhere). Elle a récemment assisté au mariage de sa mère avec sa compagne.

Nous avons passé les derniers mois à célébrer notre nouvelle égalité avec les familles hétérosexuelles. Lors des mariages, on a donné des rôles importants aux enfants comme amener leurs parents jusqu'à l'autel, ou être demoiselles d'honneurs. C'était important pour ces enfants de sentir que, enfin, l'État les considère comme les autres enfants. Les gens voyaient leurs voisins, ou leurs professeurs se marier, et ils ont compris que ça n'avait rien d'anormal.

Les Californiens considèrent que les États européens ont une longueur d'avance. On peut vraiment les regarder comme un exemple. Certains pays ont adopté le mariage homosexuel depuis des années et ça n'a pas causé de bouleversements dramatiques de la société. Ca fonctionne. C'est honteux de prendre cet exemple.

Cette campagne a réussi à rassembler de milliers de dollars en dehors de la Californie. Elle est soutenue financièrement par des Églises dans tous les États parce qu'ils savent que ce qui sera décidé ici lancera le mouvement ailleurs. Le vote va être très serré."

Vidéo  "Protect Marriage".