Observateurs

Cette vidéo amateur montre des colons israéliens attaquant un village palestinien avec des pierres et des pistolets. Ils veulent se venger d'une agression au couteau commise contre un enfant israélien plus tôt dans la journée.

Les Israéliens que l'on voit sur ces images sont membres de la colonie de Yitzhar, proche de l'extrême-droite israélienne. Ils attaquent le village de Asira al-Kabaliya en Cisjordanie. Un enfant des environs avait été poignardé quelques heures auparavant, le samedi 13 septembre, par un criminel qui avait ensuite incendié le mobil-home dans lequel vivait sa famille. Ce film, tourné par un amateur, a été distribué par B'Tselem, une ONG israélienne qui distribue des caméras numériques à des Palestiniens dans le cadre d'un projet appelé "Shooting back" (voir nos précédents billets sur les vidéos de B'Tselem).

Cette vidéo a particulièrement choqué en raison de la passivité de l'armée israélienne, présente sur les lieux de l'émeute, mais qui semble ne pas vouloir intervenir. Le film ne montre pas la suite de l'incident. Les colons sont ensuite entrés dans le village et ont blessé six Palestiniens. Des étoiles de David ont été dessinées sur les murs.

 

Vidéo B'Tselem, le 14 septembre 2008.

"Les juifs qui ont participé à cette attaque sont une honte pour le judaïsme"

Roi Ben-Yehuda est l'un de nos Observateurs pour Israël.

C'est une nouvelle preuve de l'injustice de l'occupation. Tout dans cette vidéo - la violence de la foule, la croix de David qui ressemble à une croix gammée - me rend malade. Malheureusement, ce que vous voyez sur cette vidéo n'est pas une scène isolée. Cela arrive depuis des années, et c'est de pire en pire.

Le Premier ministre israélien, Ehoud Olmert, a qualifié ces actes de "pogrom". Et il a affirmé qu'il n'y "aurait pas de pogrom contre des non-juifs dans l'Etat d'Israël". Cette déclaration est intéressante pour deux raisons :

D'abord parce qu'en utilisant le mot "pogrom" (un mot en général employé pour décrire des émeutes anti-juives), Olmert rejoint ceux qui mettent sur le même plan, d'un point de vue moral et historique, les violences commises contre les juifs en Israël et celles perpétrées dans les territoires occupés. Cela peut sembler anodin, mais c'est un vocabulaire qui n'est pas habituel. Il est clair qu'un homme politique sur le point de démissionner a plus de marge de manœuvre pour dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

Ensuite, en expliquant qu'il n'y aurait pas de "pogrom" contre des non-juifs en Israël, Olmert fait preuve de bonnes intentions, mais sa déclaration est vide de sens. Certes, en Israël, ce genre de comportement ne serait pas toléré. Mais ce n'est pas Israël, ce sont les territoires occupés, un lieu où le droit ne s'applique pas à tous. Si Olmert indique par là que les territoires occupés font partie d'Israël, alors c'est la grosse nouvelle du jour ! Ce qu'il aurait dû dire, c'est qu'Israël ne tolérera pas ce genre de violence à l'intérieur ou hors de ses frontières.

Enfin, la date de cette attaque, le 13 septembre 2008, est symbolique. Pour les juifs, c'était un jour saint, de repos et de renouveau spirituel [le samedi est "Chabbat"]. Verser le sang d'innocents est bien la dernière chose autorisée en ce jour particulier. Les juifs qui ont participé à cette attaque sont une honte pour le judaïsme. Ils profanent leur religion. Je ne dis pas cela parce que je préfère les lynchages le dimanche, mais pour bien montrer que ces gens pervertissent leur foi.

Cette date est aussi celle des accords d'Oslo. C'était le 13 septembre 2008 que le gouvernement israélien et l'OLP ont signé ce texte historique. Bien sûr, c'est peut-être une coïncidence, mais ça m'étonnerait. Chaque année à cette date les colons se lamentent sur cet accord de paix et sur la solution des « deux Etats » qu'il entérine. Ils accusent le gouvernement de ne pas avoir tiré les leçons du passé. A l'évidence, cette émeute a été déclenchée par l'acte atroce d'un Palestinien. Mais les colons voient déjà les Arabes comme des ennemis. Leur attaque est une plaie faite à la démocratie israélienne. Espérons que ce genre de vidéo nous réveillera de notre sommeil éthique et politique."

L'étoile de David peinte sur les murs du village

Image : Keren Manor/Activestills.org sur Flickr.