Selon les dernières estimations, le tremblement de terre qui a touché la Chine ce lundi aurait fait près de 12 000 morts. Des internautes affirment que cette catastrophe aurait pu être évitée… si on avait écouté les crapauds.

Deux jours avant le séisme, des milliers de crapauds s’étaient soudainement rués sur un pont de la ville de Taizhou, dans la province du Jiangsu (photos). Sur Internet, les Chinois se demandent si le comportement inhabituel des batraciens n’aurait pas dû alerter les autorités locales sur l’imminence d’un tremblement de terre. De même que les scientifiques auraient peut-être dû s’intéresser à la brutale disparition d’un lac à Enshi, dans la province de deux semaines avant la catastrophe (photos).

Un sismologue nous explique que les Chinois étudient depuis longtemps les comportements des animaux pour prévoir les séismes. Et bien qu’aucune étude scientifique ne soit venue vérifier les prédictions des paysans chinois, il n’exclut pas la possibilité que les crapauds aient prévu le tremblement de terre.

"Les animaux peuvent être sensibles à des micro-secousses"

Pascal Bernard est chercheur au sein de l’équipe de sismologie de l’université de Paris Jussieu.

Il est difficile de prouver scientifiquement que ces crapauds ont effectivement "prévu" le tremblement de terre. Mais c’est possible, car nous savons que les animaux peuvent être sensibles à des micro-secousses annonciatrices d’un séisme. Ils peuvent également réagir à des mouvements d’eau souterrains, ou même peut-être à une modification de la composition de l’air. Ce sont toutefois des théories qui n’ont pas été vérifiées scientifiquement.

La Chine a une longue tradition d’études sismologiques basées notamment sur l’analyse des comportements animaux – rats, serpents, crapauds, etc… Ce type d’études était particulièrement en vogue dans les années 70, après les purges de scientifiques [beaucoup de scientifiques avaient été envoyés à la campagne pendant après la révolution culturelle]. Les paysans notaient très précisément toutes les variations de comportement chez les animaux dans l’espoir de prédire des catastrophes naturelles. A ma connaissance, ça n’a jamais vraiment fonctionné. En 1975, des villageois avaient réussi à déclencher l’alerte avant un tremblement de terre. Mais c’est parce qu’ils ressentaient eux-mêmes des micro-secousses, pas parce qu’ils avaient remarqué quelque chose de particulier chez les animaux".

Nuée de crapauds à Taizhou (province du Jiangsu)

Le 10 mai 2008. Via le site chinois QQ.

Un marais disparaît à Enshi (province du Hubei)

Le 26 avril 2008. Via QQ.

Une aubaine pour un pêcheur du cru...