Les autorités chinoises annoncent pour l’instant un bilan de 13 morts, tandis que les militants tibétains en exil affirment qu’au moins une centaine de personnes ont été tuées depuis le début des incidents. Ces photos d'amateurs, que nous sommes les premiers à publier, prouvent que la répression a été sanglante.

Elles ont été prises dimanche et lundi dernier au monastère de Kirti (conté de Aba, province du Sichuan, près du Tibet). Elles ont été récupérées par Free Tibet Campaign. Selon cette organisation, elles ont été prises après une manifestation, lancée par des moines, qui a regroupé plusieurs centaines de personnes. Les policiers auraient d’abord utilisé des gaz lacrymogènes, puis ils auraient tiré sur la foule, faisant entre treize et trente morts, selon des témoins cités par l'organisation. Aucun journaliste n'étant présent sur place, ce bilan n'a pas pu être confirmé.

Photos prises entre dimanche soir et lundi matin au monastère de Kirti

Les Tibétains regroupés, après la manifestation, pour rendre hommage à leurs morts. Ils jettent des offrandes sur les corps enroulés dans des draps.

 

La même photo, en plan serré.

 

 

Un manifestant tué d'une balle dans la nuque.