Des silhouettes d’argile, fantômes des souffrances de Gaza


Chujaya, l'un des quartiers les plus peuplés de Gaza, a été très durement touché par les bombardements de l’armée israélienne en juillet dernier. Et c’est dans ce décor désolé que le Gazaoui Iyad Sabbah a choisi d’exposer ses œuvres : des statues qui évoquent les horreurs vécues par la population civile lors de l’offensive. Lire la suite…
Contributeurs

Attaques à l’acide à Ispahan : "Ma sœur ne veut plus mettre un pied dehors"


Au moins quatre attaques à l’acide contre des femmes ont été signalées ces deux dernières semaines à Ispahan, dans le centre de l’Iran. Faute d’informations officielles, une rumeur selon laquelle les victimes n’étaient pas assez voilées s’est rapidement propagée dans la ville. Et le sentiment d’insécurité a poussé plusieurs milliers d’habitants à descendre dans la rue pour interpeller les autorités. Lire la suite…

Contributeurs

Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne qui n’avait pas le droit d’exercer

Nasrin Sotoudeh, célèbre avocate iranienne des droits de l’Homme, et quelques-uns de ses amis ont organisé un rassemblement mardi à Téhéran après qu’un tribunal administratif de la profession lui a interdit d’exercer son métier pendant trois ans. Une mobilisation qu’elle compte organiser chaque jour jusqu’à ce qu’on lui rende sa licence. Lire la suite…

Contributeurs

À Raqqa, ils osent les tags anti-EI au péril de leur vie


Malgré les frappes des forces de la coalition, la ville de Raqqa, dans l’est de la Syrie, est toujours aux mains de l’organisation de l’État islamique (EI). Des milliers de civils ont fui la ville, mais un groupe d’activistes resté sur place continue de dénoncer les exactions des jihadistes. Récemment, ils ont inscrit des tags anti-EI sur les murs de la ville, un acte qui peut leur coûter la vie. Lire la suite...
Contributeurs

Crash d’un deuxième drone de la Monusco à Goma


Un drone de la Monusco s’est écrasé à 3 kilomètres au nord de Goma lundi dans la matinée, sans toutefois faire de victimes. Cet accident intervient 9 mois après le crash d’un autre drone de la mission onusienne, près de l’aéroport de la capitale de la province du Nord-Kivu, à la suite de problèmes techniques. La cause de ce nouveau crash n’est pas encore connue. Lire la suite...
Contributeurs

Inquiétudes sur le sort de deux journalistes tunisiens kidnappés en Libye


Cela fait plus d'un mois et demi que Sofiene Chourabi, journaliste tunisien et Observateur de France 24 lors de la révolution tunisienne, a disparu avec un collègue photographe alors qu’ils réalisaient un reportage en Libye. Très inquiets, ses proches redoutent que les élections tunisiennes et le chaos qui prévaut en Libye ne viennent entraver les recherches. Lire la suite...
Contributeurs

Égypte : "L’université est devenue une caserne militaire"


La rentrée universitaire est particulièrement mouvementée en Égypte. Depuis plus d’une semaine, les mouvements de protestation contre le président al-Sissi se multiplient dans les campus égyptiens. Face à ces manifestations, qui ont parfois tourné à l’affrontement, les forces de sécurité pratiquent la tolérance zéro. Témoignage d’un étudiant de l’université d’al-Azhar. Lire la suite...
Contributeurs

À Melilla, des migrants sous les matraques de la Garde civile espagnole


Environ 200 migrants africains qui tentaient de rejoindre Melilla, une enclave espagnole située au nord-ouest du Maroc, ont fait les frais de la violence des forces de l’ordre des deux pays, le 15 octobre 2014. Maltraités, la quasi-totalité d’entre eux ont été de surcroît renvoyés illégalement vers le Maroc. Lire la suite…
Contributeurs

Des prêtres sauvent des manuscrits anciens des mains de l’EI

Cet été, alors que les combattants de l’organisation de l’État islamique (EI) progressaient en Irak, des prêtres dominicains installés dans la région depuis des décennies sont entrés dans une véritable course contre la montre. Objectif : sauver les précieux manuscrits orientaux qu’ils rassemblent depuis des dizaines d'années à rassembler. Lire la suite ...

Contributeurs

Contrainte de porter un chador, une actrice iranienne quitte un spectacle


La célèbre actrice iranienne Narges Mohammadi était conviée lundi dernier à animer une soirée de spectacles dans la petite ville de Haji Abad au centre du pays. Mais tout a basculé quand un imam a exigé qu’elle porte non pas le hijab mais un chador, un voile plus couvrant : elle a alors quitté les lieux, provoquant l’annulation de la soirée… et l’ire du public. Lire la suite …
Contributeurs


Fermer